Installation du câble à fibres optiques au digue de Winscar (Royaume-Uni)
MESSURES IN-SITU DES VITESSES DARCY (Heat-Pulse-Méthode)
La vitesse de Darcy représente le paramètre hydrodynamique critique, pour le transport de matériau par l'eau par percolation. Les érosions internes s'amorcent généralement dans les zones où les vitesses de Darcy sont élevées. Jusqu'à présent, la vitesse de Darcy critique, à partir de laquelle le transport de matériau débute, a été déterminée théoriquement à partir de la distribution granulométrique et du gradient hydraulique. En général, la distribution granulométrique et le gradient hydraulique sont spécifiés pour une zone éntendue, c'est-à-dire que les hétérogénéités locales ne sont pas considérées dans cette détermination de la vitesse de Darcy. L'utilité pratique des vitesses de Darcy déterminées théoriquement est donc limitée es souvent sujette à caution. GTC® à développé une méthode - Heat-Pulse-Method (HPM) - pour répondre aux questions concernant les vitesses de Darcy. À partir de la méthode HPM, on peut déterminer de vitesses de Darcy comprises entre 10-7m/s et 10-3m/s. Par conséquent, il devient possible pour la première fois de préciser le paramètre hydrodynamique le plus important - la vitesse de Darcy - in situ.

>> Informations supplémentaires via téléchargement
     - "Heat-Pulse-Méthode" (GTF4.pdf, 37 kb)